Aller au contenu

Résidence principale

Depuis le 1er janvier 2018

Les acquisitions  dans le neuf et les constructions nouvelles sont exclues du dispositif Girardin.

Seuls les travaux de réhabilitation, de confortation contre les risques sismiques d'un logement de plus de vingt ans restent éligibles à la Girardin.

La loi de finances pour 2018 étend le dispositif aux travaux cycloniques. Ces travaux sont défiscalisables jusqu'au 31 décembre 2020.

 

Pour les investissements réalisés en 2017

Si vous avez acheté un logement en 2017 (signature de l'acte authentique) ou déposé votre déclaration réglementaire d'ouverture de chantier (DROC) avant le 31 décembre 2017, vous êtes éligible au dispositif Girardin en résidence principale.  Il en est de même si vous avez entrepris des travaux de réhabilitation d'un logement de plus de 20 ans.

Pour les acquisitions et les constructions de logement, vous devez être « primo-accédant », c’est-à-dire ne pas avoir été propriétaire de votre résidence principale dans les deux ans qui précèdent l’achèvement ou l’acquisition du bien neuf. Si, en 2017, vous êtes  propriétaire d’un bien qui menace ruine, la condition de « primo accession » ne s’applique pas (sur ce cas particulier, vous pouvez vous rapprocher d'un juriste de l'ADIL).

Aucune condition de primo-accession n'est requise pour les travaux de réhabilitation d'un logement vétuste de plus de 20 ans.

Retour en haut de page